EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE : EYES IN FOCUS

ART BASEL IN BASEL 2019

Faire défiler pour découvrir

LE CHEF D’ŒUVRE

DANIELA DROZ

DANIELA DROZ

NAMSA LEUBA

NAMSA LEUBA

SENTA SIMOND

SENTA SIMOND

Résonance I

Dans sa série Résonance, présentée à Art Basel 2019, Daniela Droz utilise la notion d’ombre comme marqueur du temps qui passe. Les nombreuses couches de l’image sont créées en projetant de la lumière sur une structure construite avec des vitres et des miroirs, qui est ensuite photographiée. Tout comme ses œuvres pour La Prairie qui sont montées sur de véritables miroirs, les œuvres de Daniela Droz reflètent le spectateur qui regarde ses images.
En savoir plus

Résonance II

« Résonance II » brille d’un bleu éclatant et, tout comme les autres œuvres de cette série, aborde la relation entre l’espace privé du spectateur lorsqu’il contemple l’œuvre et l’espace extérieur partagé avec les autres spectateurs. Les deux mondes se retrouvent réunis dans les figurations abstraites de l’imagerie de Daniela.
En savoir plus

Résonance III

La troisième œuvre de Daniela Droz partage, avec toutes ses autres photographies, une approche commune motivée par le désir de rechercher des traces de beauté et de perfection. Dans « Résonance III », les zones claires et plus sombres sont structurées par des lignes lumineuses qui apportent harmonie et équilibre à l’œuvre.
En savoir plus
Résonance I
Résonance II
Résonance III

Nanihi I

La série de travaux de Namsa Leuba conçue pour La Prairie aborde la notion du temps - et cette image ne fait pas exception. La fille représentée couvre ses yeux dans l’espoir d’échapper au temps qui passe. Sa pose est un souvenir des peintures classiques du passé, mise en œuvre avec des moyens contemporains. L’image est encadrée d’éléments graphiques et colorés qui renforcent les émotions évoquées de manière abstraite.
En savoir plus

Hitiata

Ce travail représente le moment présent. Le temps s’est arrêté alors que le spectateur est confronté au regard direct de la femme.
En savoir plus

Nanihi II

La mémoire du passé est estompée et floue. Cette image rappelle au spectateur le temps qui passe et les défis à relever pour vivre dans le moment présent.
En savoir plus
Nanihi I
Hitiata
Nanihi II

Lucia

Pour sa série, Senta Simond a réalisé une série de portraits en gros plans de jeunes femmes. Ses sujets ne sont pas des professionnels, mais des femmes de son entourage - authentiques, naturelles, sans engagements. Les images permettent aux spectateurs de s’immerger totalement dans la beauté du regard du sujet, tandis que leur regard parcourt le portrait comme un tableau.

Dans ce portrait, le visage de Lucia, de profil, est éclairé par un projecteur alors qu’elle regarde au-delà du photographe. Elle se présente au regard du photographe, mais semble pourtant absente et insondable.

En savoir plus

Laura

Dans les œuvres de Senta Simond conçues pour La Prairie, le regard sert d’élément structurel et d’outil pour exprimer une variété d’émotions. Cette image présente une jeune femme au regard baissé, qui évite le contact direct avec le spectateur, et fait ainsi preuve d’une grande force intérieure.
En savoir plus

Emma

Emma regarde au-delà de l’objectif, vers le bord gauche du cadre. Comme dans les autres portraits de cette série, son visage occupe la majeure partie de l’œuvre. Encore une fois, et de façon totalement inattendue, son regard échappe au spectateur.
En savoir plus

Lucia II

Le modèle incline la tête légèrement sur le côté et regarde vers le coin inférieur gauche de l’image. L’ombre de ses yeux, ses cils et son nez structurent le travail dans une dynamique graphique. L’attitude face au photographe s’accompagne d’un déni total du spectateur. Les jeunes femmes de l’œuvre de Senta Simonds - bien que toujours très contemporaines - se positionnent dans des postures romantiques rappelant les portraits très stylisés du cinéma hollywoodien du siècle dernier. Contrairement aux divas hollywoodiennes, ils restent toujours d’actualité.
En savoir plus

Lisa

Lisa semble prise sur le fait par la caméra. Les yeux écarquillés, les lèvres ouvertes, elle fait face au spectateur dans un geste d’ouverture totale. Il se crée un lien immédiat et brut entre le modèle et le spectateur, qui domine ce portrait et révèle un mélange entre force et vulnérabilité.
En savoir plus
Lucia
Laura
Emma
Lucia II
Lisa
Les autres éditions Art Basel
Hong Kong 2019
Sculptures de lumière
Découvrir l’Édition
Faites glisser et sélectionnez l’édition